TOP 
MENU

Défenseurs des précieux enfants de Dieu (Ottawa–Gatineau)


Notre Mission

Les Défenseurs des précieux enfants de Dieu sont un groupe pro-vie international fondé par Msgr. Philip Reilly à New York, en octobre 1989. Leur apostolat : la prière là où les avortements ont lieu.

Les Défenseurs des précieux enfants de Dieu sont un groupe de personnes qui se consacrent à maintenir une présence de prière aux abords des sites d'avortement, là où les enfants de Dieu sont mis à mort. Nous nous unissons avec ces victimes en solidarité avec leur souffrance, alors qu'ils sont mis à mort sur ce calvaire moderne. Nous offrons des prières de réparation pour l'injustice perpétrée sur leurs petits corps. Tout comme Marie et Jean se sont tenus sous la Croix, priant avec amour alors que Jésus agonisait, nous voulons être avec ces enfants à l'heure où ils se font crucifier.

Nous aimons les enfants à naître qui seront amenés à l'avortoir ce jour-là. Ces enfants ont été rejetés par leurs parents et sont condamnés à mourir. Le seul amour humain qu'ils auront eu dans leurs courtes vies pourrait bien être le nôtre.

En offrant de l'amour, de la prière et de l'aide concrète aux parents, nous espérons qu'ils accepteront et protégeront l'enfant qu'ils ont conçu et que cet enfant sera aimé; ainsi, ils ne seront pas eux-mêmes blessés par les nombreux dangers de l'avortement et privés de l'amour de leur enfant pour le reste de leurs vies.


Traduit et adapté du site officiel des Helpers of God's Precious Infants - Brooklyn.

Mère Teresa, dans sa maison de soins pour les mourants, avait pour mission de donner l'amour humain aux plus pauvres d'entre les pauvres, ceux qui meurent abandonnés de tous. Elle accueillait les gens de la rue, les délaissés, et en prenait soin afin qu'ils n'aient pas à mourir sans avoir connu l'amour du Christ.

C'est ce que les Défenseurs des précieux enfants de Dieu font pour les touts-petits qui sont dans le sein de leurs mères. Nous reconnaissons en eux des frères et des sœurs et nous les accueillons dans la famille humaine. Nous les adoptons spirituellement. Nous sommes solidaires avec eux lorsqu'ils meurent. Personne ne veut être seul lorsqu'il meurt. Lorsque nos êtres chers se meurent aux soins intensifs, nous les veillons. Notre présence amoureuse au moment de la mort de ces enfants réconfortera le cœur de Dieu, car ils lui appartiennent.


Mt. 25,40 En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. (Mt. 25,40)