TOP 
MENU

Défenseurs des précieux enfants de Dieu (Ottawa–Gatineau)


Discipline de prière

Nous sommes des témoins pacifiques

Nous croyons qu'il est essentiel que notre témoignage soit pacifique, imprégné de prière et constant. Notre présence n'est d'aucune manière une manifestation, ni une protestation ou une confrontation. Nous ne voulons pas être perçus ainsi. Nous sommes en prière, et non en piquetage.

Les seules affiches que nous tenons indiqueront : Nous prions pour la fin de l'avortement. Des images religieuses (p. ex. Notre-Dame-de-Guadeloupe) pourraient aussi être utilisées.

Nous cherchons à être des instruments pacifiques de la grâce de Dieu

Nous devons être libres de toute colère et de tout mépris. Le mépris et le ridicule nous empêchent d'être des instruments de la grâce divine pour ceux qui en ont le plus besoin : la mère qui cherche à avorter et l'avorteur.

Une discipline de prière stricte doit être maintenue

Les mères doivent voir des gens en prière en arrivant à l'avortoir. Il faut donc que les priants résistent à la tentation de jaser inutilement entre eux, de répondre aux remarques ou aux insultes des passants ou du personnel de l'avortoir, de s'engager dans un débat avec quiconque, ou de se laisser distraire par l'activité ambiante.

Discrétion

Les priants sont encouragés à prier avec révérence, à voix basse ou en silence. On peut chanter des cantiques, selon la situation. La prière en groupe est appropriée, à condition qu'elle ne soit pas trop bruyante, afin d'éviter de distraire les conseillers et les personnes avec qui ils discutent. Prier en cercle fermé est donc encouragé.

Les participants doivent faire preuve de discrétion (éviter de fixer les clients de l'avortoir) et ne pas attirer l'attention. Ils devraient être ensemble, et assez loin pour ne pas distraire, ni menacer la vie privée des femmes lorsque celles-ci parlent aux conseillers.

Conseillers de rue désignés

Les seules personnes qui devraient parler aux clients de l'avortoir sont les conseillers désignés par les Défenseurs. Ils ont reçu la formation nécessaire à cette tâche. Il faut les laisser discuter avec les clients sans interruption. Aucun autre participant ne doit crier ou autrement faire interférence au travail des conseillers. Chaque seconde est importante; ce qui semble être clair à celui qui crie un slogan sera perçu comme de la cacophonie par les clients de l'autre côté de la rue, surtout si plusieurs personnes tentent de les interpeller.

Les conseillers n'utiliseront que les dépliants et affiches approuvés par le Conseil d'administration des Défenseurs des précieux enfants de Dieu (Ottawa-Gatineau).


Afin de mener à bien ces efforts de prière, nous nous conformons à ce qui suit :

Code de conduite

En participant aux activités des Défenseurs,
  • je n'interviendrai pas auprès des clients de l'avortoir sans formation adéquate ou sans la permission du représentant des Défenseurs des précieux enfants de Dieu d'Ottawa-Gatineau;
  • je chercherai uniquement des solutions pacifiques à la violence que représente l’avortement lorsque je ferai du bénévolat pour les Défenseurs des précieux enfants de Dieu;
  • je ferai preuve de compassion et je témoignerai de l’amour du Christ envers tous les employés, les bénévoles et les clients de l'avortoir;
  • je comprends qu’un comportement violent ou nuisible de ma part mettra fin à mon association avec les Défenseurs, de façon immédiate et complète;
  • je n’obstruerai pas les entrées ou les trottoirs; je n'obstruerai pas l'entrée de l'avortoir, ni le passage de quiconque sur le trottoir;
  • je ne jetterai pas de déchets; je surveillerai de près les enfants que j’amène à la vigile de prière;
  • je ne ferai aucune menace, je n’abuserai pas verbalement et je n’entrerai pas en contact physique avec les employés, les bénévoles ou les clients de l'avortoir;
  • je ne vandaliserai pas la propriété privée;
  • je vais coopérer avec les autorités locales;
  • je ne ferai pas de piquetage, ni ne tiendrai d'affiches, photos, ni porterai des vêtement comportant des messages ou images sans le consentement du Conseil d'administration des Défenseurs des précieux enfants de Dieu;
  • je maintiendrai un esprit de recueillement et m'abstiendrai de jugements, débats ou querelles; je m'abstiendrai de discussions frivoles avec le public et les autres priants;
  • je maintiendrai une séparation physique de toute personne sur le site dont les tactiques pourraient être considérées contraires au présent code de conduite.

Mt. 25,40 En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. (Mt. 25,40)